tu me manques

dodie

"Parfois tu envies le voisin
Qui dit dormir à poings fermés
Qui ne se soucie de rien
Et dont la vie parait tracée
Puis tu te grises de rêves
D'amour toujours et d'enfants blonds
Tu accroches tes révoltes au patère
Tu allumes la télévision
Et tu reçois tout l'éventaire
En couleur en eurovision
La bétise et la guerre
Ressurgissent en lames de fond
Tu cours dans les rues piétonnes
Tu dévisages le piéton
Qui continue sa vie bobonne
Et qui je change jamais de ton
Tu as envie de crier bétise
Amour connerie n'importe quoi
Pour que ces vies qui se figent
Un instant emboîtent d'autres pas
Tu décroches ton téléphone
Allo l'ami ça ne va pas
Aujourd'hui il y a maldonne
Ma vie s'effrite sous mes pas
Puis tu ravales les larmes
Tu te sens un bon à rien
Et tu te fonds dans la trame
De ces passants en mal de rien
Et recommence la ronde
De ces "aujourd'hui' de ces demains
Tu ne crois plus que la terre est ronde
Et tu vas chialer dans ton coin