Fragile Fanou

dimanche 9 juillet 2017

Je suis prête

Fanou en général sait ce qu'elle veut et elle est prête à faire des efforts pour construire sa vie à deux. Elle sait que tout ne peut pas être parfait, mais petit à petit, Fanou fait son nid, un nid où on se sent bien. Elle ne rêve pas d'un surhomme comme partenaire mais de quelqu'un avec qui elle puisse communiquer, rire et construire. Moins simple que ça en a l'air, certes, mais Fanou est bien préparée.

 

Alors toi , je t'attends je suis prête

 

J'aime celui qui doute

J'aime celui qui malgré son succès a besoin du regard des autres

J'aime le pudique et ses gestes mesurés

J'aime le regard tendre malgré le grand sourire

J’aime les yeux qui pétillent

J'aime l'attentif

j'aime...je t'aimerai

 

382a77bcacb9ff28dc8c5bf36cdf1cb0

Tatyana Ilieva

Posté par fragile Fanou à 19:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Oser

19787291_1746153672079226_778073894601429125_o

Posté par fragile Fanou à 19:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 25 juin 2017

Un petit tour

Une envie de faire un petit tour sur Second Life, voir si de nouvelles choses sont à découvrir, rien de bien nouveaux, je me suis surtout promenée sur LEA, l'ambiance n'a pas changé, par contre je n'ai presque croisé personne et de mes amis il n'y avait que 2 connectés.

Toujours difficile de me promener là-bas, trop d'émotions, de sentiments, trop de souvenirs, trop d'envies de replonger, quelques petits snapshots tout de même, j'ai beaucoup aimé me promener dans l'univers de Gem Priez tout de même.

Gem Preiz_001

Un bon moment à travers cet endroit

le reste est habituel sans grande découverte

daphne arts_001

coppelia_001

Light Thoughts 3 by Mario2 Helstein_003

nimhs island_003

 

Posté par fragile Fanou à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Maison

Lorsque j'ai du quitter la maison de Luzarches, je me suis installée à Chaumontel mais sans grand enthousiasme pour cette maison, j'aimais tellement le charme de ma précédente maison, aujourd'hui la maison et moi nous nous sommes apprivoisées, je l'ai rendue mienne, elle a mon âme, j'y ai investi le jardin et quelques pièces, je me suis étalée, installée, les meubles ont bougé, le jardin s'est transformé, j'y jardine, je m'y promène, dans la maison je deviens, j'ose, je suis.

Pourtant je sais que dans les ( ans à venir je vais devoir partir, où? c'est la question, l'Hérault ma première idée, près d'une de mes filles la seconde, pour un appartement ici, je ne sais pas, je ne sais plus, quand je regarde les prix, je deviens triste, alors j'oublie et je profite d'ici et maintenant.

DSC_0026 (2)

Luzarches

DSC_0004 (4)

Luzarches

IMG_6090

Chaumontel

IMG_6091

Chaumontel

 

Posté par fragile Fanou à 15:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 8 juin 2017

Marche ou ...avance

En ce moment, c'est marche ou crève,

moi je marche parce que crever,

j'ai déjà fait et ça ne m' a pas vraiment plu.

Alors je marche, pas toujours très droit mais debout

Bon ok, parfois à genoux,

parfois je me traine mais je marche

et même j'aime ça!!

Parfois je m'arrête bien sûr mais que dans ma tête

ou plutôt que dans mon coeur

La tête elle marche toujours

ok, pas toujours de manière très logique

Pas toujours comme il faut mais

elle marche.

Le coeur c'est celui qui est le plus difficile à raisonner

il bat fort tout le temps

il ne marche pas toujours

ou pas comme il faut

mais il ne marche pas

mais lui il n'en sait rien,

il n'a pas de raison,

il n'a que des sentiments,

des élans, des coups (de coeur bien sûr)

Alors je fais avec et j'avance.

Thumb27

Posté par fragile Fanou à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


samedi 3 juin 2017

Encore une pensée qui s'échappe

 

Hervé Koubi

C'était grand, c'était beau... C'était le Bal Flash le 22 novembre 2015 à Cannes pour le Festival de danse de Cannes - Direction Brigitte Lefevre. Et si on remettait ça ? A Brive, en Corrèze, le...

https://www.facebook.com

 

Posté par fragile Fanou à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Elèves,Collégiens, Lycéens

Dans mon métier en dehors de ma passion pour les artistes, l'art et le spectacle, j'aime par-dessus tout travailler en direction du jeune public, quelle émotion sans cesse renouveler de faire découvrir aux enfants, un spectacle, un art, d'organiser des rencontres.

Sans cesse ils m'étonnent, m'émeuvent, ils sont tellement avides, heureux de ce partage, ils donnent le meilleur d'eux même, Juin c'est le moment où tous les ateliers menés tout au long de l'année vont voir le jour sur scène, où les rencontres que j'ai pu favoriser deviennent leur oeuvre, où ils sont les artistes, où je deviens leur spectatrice, où c'est à eux de me faire partager.

Aujourd'hui des lycéens qui dansaient à la Villette, mardi des collégiens et des élèves qui vont créer le concert pour la Paix en compagnie d'Yves Duteil, la semaine suivantes des collégiens dans une revisite de Roméo et Juliette , encore après des collégiens dans un Sinbad le marin écrit par Tony Harrisson.

Du bonheur et rien d'autre.

18766148_10211584805988493_3099545566408295216_n

18813557_10211587258089794_7650997717908179525_n

18892994_10211584821428879_6479468179359187073_n

 

Posté par fragile Fanou à 23:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Difficile

Je sais je n'écris plus ici, j'en ai souvent envie, puis je renonce, parce que ... plein de choses difficiles à expliquer et puis si je voulais expliquer j'écrirais.

Je vis... un peu, je travaille beaucoup, je deviens énormément, j'avance, j'ai peur du temps qui passe trop vite, je le remplis, je lui cours après.

Je suis bien trop souvent seule pour tout cela, mes amis sont loin ou trop occupés, entre ici et ailleurs, mais pas avec moi, sauf en pensée et à portée si

il y avait une urgence absolue.

Et puis j'écoute le silence, votre silence, pourtant vous continuez à faire toujours autant de bruit en moi, je pense à vous, je m'inquiète de vous, j'aimerai...

Je regarde un tableau je pense à vous, j'écoute une chanson je pense à vous, je vais au théâtre je pense à vous, je marche dans Paris et vous êtes là...

Je regarde cette sculpture et me reviennent les slows3 que nous dansions inlassablement enlacés.

Je deviens, ma route s'éclaire, je me lance (il était temps), mais il y aura toujours en moi, un peu de vous, malgré moi mais surtout malgré vous.

2468325256_923091ba2a_b

la-valse-camille-claudel

Valse_Camille_Claudel-630x0

web3---La-Valse_-Camille-Claudel_-mus_e-Rodin_-Paris-ADAGP_-vers-1893_cr_dits-photo-Christian-Baraja_large

 

L'écrivain Jules Renard disait que cette sculpture était "une valse où le couple semble vouloir se coucher et finir la danse par l'amour". Les personnages sont nus et enlacés, dans une posture d'abandon pleine de sensualité. Un érotisme subtil mais tellement flagrant que Camille Claudel fut sommée de voiler la nudité de ses personnages. Elle s'exécuta, ajoutant un drapé tout en légéreté qui donna à son travail beaucoup de grâce et de souplesse. La bienséance était sauve, et "La Valse", modifiée en 1901, et éditée à 25 exemplaires, est considérée aujourd'hui comme une oeuvre maitresse de l'artiste.

 

Enregistrer

Posté par fragile Fanou à 18:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 1 mai 2017

aspirateur timide

aspirateur-sans-sac

Les objets ont -ils une âme? En tous cas, ils ont un caractère, mon aspirateur par exemple est un grand timide. Il se cache derrière chaque objet, n'osant pas les franchir. Il ne passe pas les portes comme s'il craignait de se faire surprendre. Je suis obligée d'aller le chercher pour l'aider à passer un coin de meuble, une porte pas entièrement ouverte.

Même ma chienne n'a pas peur de lui, elle le suit sans aucune crainte, il y a de quoi le rendre discret.

Melgré tout il travaille bien et nous avons formé ce matin une bonne équipe.

Allez un peu de courage!!!

Posté par fragile Fanou à 21:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 10 avril 2017

Apprendre

Avec les livres de Jacques Salomé, j'apprends doucement, je comprends les mécanismes, quant à les appliquer c'est le plus difficile.

Autant il est facile de concevoir que dans une relation c'est aussi la position dans laquelle on se met soi-même, la demande que l'on fait, le besoin que l'on y met qui détermine notre ressenti, et si la réponse n'est pas telle que l'on attendait on souffre, on accuse l'autre alors qu'il n'est pas obligé de répondre à nos besoins, il a les siens, il a son ressenti.

Voilà c'est dit, c'est compris mais comment on fait pour faire comprendre à son coeur ce genre de concept, même si sa tête l'a parfaitement digéré?

Mon coeur a besoin de LE parer de tous les défauts, de l'accuser LUI, en même temps il n'y parvient pas puisque mon coeur l'aime au delà de tout, il faut le museler et écouter sa tête, mais ça aucun livre ne m'a appris à ne pas me laisser diriger par mon coeur et non par ma tête.

J'ai appris à déguiser, à taire, à museler parfois mais le courage d'être moi c'est de laisser parler mon coeur et il est totalement sourd à la négation, non il ne l'entend pas, il entend plus tard, peut être, autrement, attends!!!

Cela existe des sonotones pour coeur?

large

main-qimg-3a92154e34e5aa782e042f255f0bb442-c

Posté par fragile Fanou à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Laval

Un bout de mon coeur est resté dans cette ville et en plus de cela cette ville accueille deux festivals qui sont pour moi essentiels, Laval tu resteras une ville chère à mon coeur même si ...

 

Laval : comment une ville de 50 000 habitants est devenue la capitale de la réalité virtuelle - Tech - Numerama

Le plus grand salon international consacré à la réalité virtuelle s'est tenu du 22 au 26 mars à Laval, pour la 19e fois. Laval Virtual, dont l'édition 2017 était résolument tournée vers l'Asie, mêle rencontres entre professionnels du secteur, et démonstration des innovations au grand public.

http://www.numerama.com



Le Chainon - Fédération des Nouveaux Territoires des Arts Vivants

Le CHAINON est un réseau, le Réseau Chainon... et un festival, le Chainon Manquant. Fondé au milieu des années 80 par des responsables de structures de spectacles, le Réseau Chainon s'est forgé sur deux principes fondamentaux : le repérage artistique et le développement économique d'un circuit culturel équitable et solidaire.

http://lechainon.fr



Posté par fragile Fanou à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 7 avril 2017

Jacques Salomé

Le courage d'être soi, c'est ce que je lis en ce moment, ce n'est pas un livre à lire comme un roman mais je lis des passages, j'apprends des choses, j'essaie d'en appliquer d'autres, parfois je me retrouve, parfois non.

Ce matin je suis tombée sur un passage qui me parle plus qu'un autre même si ma situation est un peu différente puisqu'elle n'est pas venue au monde mais...

"Il est venu au monde

et je l'ai perdu avant même de le rencontrer"

s'est lamentée cette femme.

Je n'ai pas su lui répondre, à cette époque,

ce que j'ai découvert depuis et que je sais aujourd'hui.

Que certains bébésn certains enfants se "donnent la liberté" d'apparaitre, de seulement apparaitre dans la vie, pour insuffler l'envie à l'un de leurs parents de naître enfin ou d'accéder à plus de vie dans leur existence.

Certains enfants sont de passage pour montrer à l'un ou l'autre de leurs géniteurs un chemin, pour témoigner d'un choix de vie à faire.

Certains enfants, par leur mort subite, invitent...leurs parents à oser un changement qu'ils n'avaient pu envisager jusqu'alors.

Certains enfants ont ce pouvoir de dire par leur présence furtive et fugitive et leur disparition brutale:

"Ose ta vie, toi seul la vivras."

Nous pouvons ainsi écouter et entendre le message secret envoyé par ces enfants dont la présence si éphémère nous blesse à jamais si nous restons sourds à leur message d'espoir.

J'ai mis du temps mais j'ai écouté et entendu ce message et j'y crois aujourd'hui

 

Posté par fragile Fanou à 11:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La mer

Voir la mer, mettre les pieds dans le sable, écouter le bruit des vagues me transporte et m'apaise, les émotions naissent fortes mais apaisantes, prenantes mais positives.

La mer me relie à moi-même, je m'y sens bien, j'ai envie d'entrer dans l'eau, de toucher le sable, de ramasser quelques coquillages, c'est un élan que je ne retiens pas, j'aime la mer, j'aime son chant, j'aime ses couleurs et le sable tout autant.

17795723_10211014148082402_4795531246017600008_n

 

Posté par fragile Fanou à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Magnifique spectacle

17813996_1263376200436621_849592718_n

 

 

Hier, visite aux Baux de Provence, des carrières de lumière.

Un spectacle féérique, les murs s'animent d'un film sur Méliès, puis de peinture de Bosch, Brueghel, Arcimboldo, c'est grandiose, les projections sur les murs de pierre de la carrière, les animations des murs au sol, la musique qui accompagne, tout le monde est calme et silencieux, chacun retient son souffle.

Un très beau moment, puis une tour de Babel apparait et je me prends à me dire que si...oui toujours ces moments qui me rapprochent de celui qui... de son absence aussi mais non finalement c'est comme si il m'accompagnait parce que nous sommes reliés par des images, des chansons, des tableaux, des discussions qui ne quittent pas ma mémoire de nous, et je sais que parfois sa mémoire me rejoint aussi.

 

Posté par fragile Fanou à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 31 mars 2017

Positiver

Ce matin, un homme en voiture me klaxonne et me demande:

"Vous attendez un bébé?

Ok j'ai du ventre, une robe qui le pousse en avant mais Grrr !!!"

Je m'aprêtais à grogner et à me dire

"Pfff! il va me gacher la journée ce c.."

Et puis je me suis dit:

"Mais il te pense encore assez jeune pour être une future maman?"

"wow!! merci m'sieur"

vie_positive1

 

 

Posté par fragile Fanou à 19:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 29 mars 2017

Le printemps

C'est la saison du renouveau, les bourgeons naissent, les premières fleurs sont là partout à emplir l'herbe et les arbres, cette saison rend amoureux, rend plus souriant mais bien sûr lorsque l'on est seule, cela rend aussi un peu triste, un peu en attente. Bizarrement en cette saison nouvelle, j'ai envie et besoin de me rapprocher de la nature, de mettre les mains dans la terre, de jardiner, de m'asseoir sur le banc et de regarder les oiseaux vivre, le petit ragondin courir à la recherche d'un peu de nourriture.

le jardin avance2

Le jardin avance, il est presque prêt, les semis sont dans les serres et bientôt je plante, fleurs, herbes aromatiques et légumes, j'ai hâte de les voir grandir

primevere2

Primevères et paquerettes partout dans l'herbe

nouvelle fleur2

Les premières pousses de mes plantations

fleurs2

Primevères encore il y en a de plus en plus, je ne sais comment elles arrivent là et plein de couleurs différentes

futur gypsophile2

Il est revenu, mon gypsophile

futur lilas2

mon bébé lilas est en pleine forme

futurs hortensias2

Mes hortensias sont tous en pleine croissance, espérons des fleurs pour Bleu cette année

future je ne sais pas quoi2

Alors ça je ne sais pas du tout ce que c'est

future menthe2

la future menthe pour le thé

futures prunes2

futures reine claude2

les deux pruniers

Posté par fragile Fanou à 18:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 16 mars 2017

Vivement hier

cachée

Posté par fragile Fanou à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Printemps

blanche et bleue

chapi chapo

ding dong

lilas à venir

mes chers hortensias

mon amie la lune

porte chance

première tonte

Posté par fragile Fanou à 21:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 22 janvier 2017

Quelle semaine

Tout d'abord, théâtre Salle André Malraux avec ............

PIERRE AZEMA et BENEDICTE BAILBY

JEKYLL & HYDE

IMG_5259

IMG_5260

IMG_5261

IMG_5263

IMG_5264

une petite répétition avant la première de la nouvelle tournée

IMG_5265

IMG_5277

IMG_5278

IMG_5281

Prêts pour une tout public avec quelques classes

IMG_5283

IMG_5284

IMG_5285

IMG_5282

 

Et deux scolaires, de longues discussions, de très beaux moments.

Un peu de repos et voici Lionel Suarez et JeHan qui arrivent, Salle Jacques Berrier pour la programmation chanson

IMG_5304

IMG_5305

IMG_5306

IMG_5307

on s'installe, on règle, on fait la balance.

Je serai à la lumière pour ce spectacle, pas peu fière.

IMG_5311

IMG_5313

IMG_5314

 

 


Jehan et Lionel Suarez interprète Allain Leprest par aisnenouvelle

Posté par fragile Fanou à 00:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 17 janvier 2017

Etrange sentiment

Bien sûr on s'était perdus de vue, mais apprendre la mort d'un camarade d'enfance, d'un homme qui a le même âge que moi à 3 mois près.

C'est étrange, je pense à sa fille qui a aussi été la meilleure amie de la mienne pendant de longues années.

Je pense à nos bagarres enfants, à nos flirts d'adolescent, à nos longues discussions, à toutes les filles et même les femmes qui se retournaient sur lui, à

des tas de souvenirs, quand il a rencontré Nicole, quand je l'ai revu papa et que nos filles dès la maternelle sont devenues inséparables.

Je me souviens surtout de nos chamailleries, on s'aimait bien, on se bagarrait beaucoup

Depuis que tu es parti en Province, je n'ai plus eu de nouvelles, une fois sur Facebook.

Mais quand même.

Au revoir Philippe, j'ai perdu un copain d'enfance, un qui pouvait parler de moi quand j'étais toute petite, parce qu'il s'en souvenait beaucoup mieux que moi.

Il me racontait la route de l'école, et nos disputes pour une écharpe.

Au revoir Philippe, je pense à Pauline, à Nicole et à ses autres enfants et sa nouvelle femme que je ne connais pas, à ses parents.

C'est pas juste, au revoir Philippe

Posté par fragile Fanou à 00:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]