Il s'appelle Vous, ou celui qui, dans mes écrits

C'est ainsi que je le nomme, qu'il se nomme

C'est ainsi que je l'espère et le trahis

Vous l'indispensable dont je me passe

Celui qui porte mon espoir sans espoir

Vous à qui je me dédie

 

magritte-l-homme-au-chapeau-melon