Il a laissé sur FB un texte

5H59 UN JOUR

 

J'écoute la nuit qui me dit ne t'endors pas

j'écoute le jour qui me crie te réveille pas

alors je pousse la nuit jusqu'au petit jour

sur les traces de nos chemins, de nos détours.

Je te cherche en vain et ne te trouve pas

à mon ombre je demande, mais tu n'es plus là

petite soeur de mes émois, de mes déveines

j'cours me jeter dans tes bras, Paris ma reine...

 

Paris la nuit, je t'aime quand on s'aime

il est cinq heure cinquante neuf en bord de seine.

Paris le jour, je pleure quand on se meurt

il est cinq heure cinquante neuf au fond d'la peine

 

J'écoute la nuit qui me dit ne t'endors pas

j'écoute le jour qui me crie te réveille pas

alors je pousse la nuit jusqu'au petit jour

de tout ce qui ne sera plus de nos amours.

Toutes nos promesses dans la brume évanouies

je me coule alors dans les veines du lit d'Ophélie

me reposer dans les yeux de ses matins bleus

rêver encore et toujours de, Paris je te veux...

 

Paris la nuit, je t'aime quand on s'aime

il est cinq heure cinquante neuf en bord de seine

Paris le jour, je pleure quand on se meurt

il est cinq heure cinquante neuf au fond d'la peine

 

J'écoute la nuit qui me dit ne t'endors pas

j'écoute le jour qui me crie te réveille pas

alors je pousse la nuit jusqu'au petit jour

de l'écho de ton nom résonnent les tambours.

Du compte à rebours de ma vie de gangrène

valser le chant du cygne de mes sirènes

en toi je m'abandonne une dernière fois

dans ton corps tu m'enlaces et, Paris s'en va...

 

Paris la nuit je t'aime quand on s'aime

il est cinq heure cinquante neuf en bord de peine

Paris le jour je pleure quand on se meurt

il est cinq heure cinquante neuf au fond d'la seine

 

me reposer dans les yeux de ses matins bleus...

 


Mais surtout il l'a illustré avec "un objet" "une sculpture" qui m'a beaucoup émue

262715_321460741296640_841200901_n

479902_295271487248899_977410165_n