Je n'ai pas pu connecter mon portable à la vilaine nouvelle box de mon papa alors me voici à squatter son ordi qui pour le moment assure.

Déjà deux jours que je suis ici, deux jours bien remplis, l'arrivée mon installation, le tour habituel du jardin, le soleil. A mon retour vous aurez les photos du petit Olivier et du ciel bleu.

Ciel Bleu la journée d'hier était consacrée à notre amitié, à lui tout entier, je ne le comprends pas toujours, il se fache contre ma jalousie et mes idées "soit disant fausses", on s'aime malgré nos différences, malgré son silence, malgré les blessures qu'il me fait par maladresse ou parce qu'il est "légèrement" têtu.

Mais je fonds quand il est là, pourtant je lui dis mes incompréhensions, je ne lui cède pas tout, je discute, j'argumente, j'accepte à défaut de comprendre, je le traite d'égoiste, d'inattentif, il dit que je suis malade, que je n'ai pas confiance en lui et en moi.

Mais j'aime ces journées passées avec lui, parce qu'elles sont rares, parce que c'est précieux cette amitié, parce que je me sens forte à ses côtés quand il m'aime, et si petite quand il m'ignore.

Je t'aime mon ami de 3 fois par an (celle là elle est restée coincée), je t'aime même si je suis à égalité avec plein d'autres, même si tu n'as aucune préférence et que ça me traumatise. Je te pardonne presque tout et je fais avec.

Oui oui j'entends déjà le sale mec qui dit "mais tu l'as ta place" , sans doute, je vous crois.

Mes deux bleus indispensables.

T'inquiète pas ma jumelle, ta place à toi elle est over the top et pas que dans mon coeur.