samedi 5 juillet 2014

Christophe Marozzi

Je viens d'apprendre le décès de Christophe Marozzi, on ne se connaissait pas sauf pour l'avoir vu des dizaines de fois sur scène accompagnant Yves Jamait, il faisait partie de mes amis FB mais nous nous étions un peu fachés parce qu'il lançait des invectives contre Yves Jamait qui avait choisi de ne pas l'emmener dans sa nouvelle tournée. Je n'avais pas compris sa blessure, nous n'avions pas discuté plus profondément. Je ne connais pas les raisons qui l'ont poussé à partir mais je me dis que je ne suis pas la seule à ne pas avoir... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 09:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 2 juillet 2014

messages inutiles

Des messages, des petits mots lancés vers les autres, sans se voir, sans savoir où et quand et même s'ils seront lus. Sans réponse, sans accusé de réception ou juste lus mais pas reconnus, pas de certitude. Tant de communication pour finalement une grande solitude, une incertitude permanente de la réception, l'espoir vain, "peut être n'a t-il pas reçu", peut être n'a -t-il pas vu? peut être que sa connexion ne marche pas, peut être qu'elle m'a répondu mais que je n'ai pas reçu. Des bouteilles à la mer qui flottent sans échouer, qui... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 00:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 30 juin 2014

Fragile aussi

j'écoute l'EP en boucle, j'aime les chansons, la pochette de l'album, les textes, le concept et bien sûr le nom du groupe.  
Posté par fragile Fanou à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 29 juin 2014

Déménagement

J'ai attaqué le tri et les premiers cartons, pour le tri j'ai commencé par les vêtements pour les cartons par mes cds et hop 6 cartons Je vais encore profiter à fond de cette maison que j'aime Allez un avant goût de la nouvelle maison? Je vais devoir apprendre à soigner les arbres fruitiers, il y a des mirabelles, des groseilles et des noisettes et la petite porte au fond sur la photo en dessous et bien donne sur un petit cours d'eau
Posté par fragile Fanou à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 26 juin 2014

Aujourd'hui sera fragile et lumineux

C'est le titre d'un spectacle, c'est un titre qui me plait, qui me va bien, il parle de la condition de chacun , il raconte un parcours, des parcours. Prenant comme fil d’Ariane, " Desiderata" le poème de Max Erhmann, Gille Crépin et Hervé Loche explorent quelques destinées remarquables. Dès leur naissance, les êtres humains sont confrontés à la fragilité de leur condition. Divers chemins s’ouvrent à eux et ils font des choix, sans être certains que ceux-ci ne sont pas des illusions. Pendant cette traversée d’équilibriste,... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 14:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 26 juin 2014

Ludovic Florent

Ses photos me touchent, j'y trouve une infinie sensualité et à la fois une fragilité qui m'émeut, une tendresse et en même temps comme un besoin d'expression, un cri tendre et sensuel, parce qu'autant je ressens cette douceur et cette "sexualité" autant je ressens un cri, un message qui arrive à moi.   http://www.ludovicflorent.fr/
Posté par fragile Fanou à 11:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 9 juin 2014

Joël Guenoun

Joël Guenoun est graphiste. Il a suivi les cours des Arts décoratifs de Paris .Il a publié sept livres : Les Mots ont des Visages, tome 1 en 1995 et tome 2 en 1997 (une édition intégrale des deux ouvrages est parue en 1998) aux Éditions Autrement. Clé et Elle en 1999 (adaptations pour enfants des "Mots ont des visages"). Oui en 2000. Joli monde en 2005. Tout change tout le temps en 2007. Il a écrit et réalisé pour Canal + les séries Le proverbe du jour et Les mots ont des visages. Il a réalisé de nombreuses affiches et quelques logos.... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 8 juin 2014

belle journée

Posté par fragile Fanou à 23:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 8 juin 2014

cochise

Ce matin en shootant dans le ballon de foot que Renaud avait laissé à l'entrée du salon et en lui disant "allez va dehors" (oui oui je parle au ballon), il m'est revenu un flash de mon enfance (j'en ai très peu), j'ai repensé à mon ballon d'enfant, un gros ballon dur, dans mon souvenir il est rose foncé, il s'appelait Cochise, pourquoi je lui avais donné un nom, pourquoi ce nom? Je me revois dans l'allée du jardin de ma mamie, jouant et parlant avec lui. Etrange ballon dont je me souviens....  
Posté par fragile Fanou à 21:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 31 mai 2014

C'est comme la vie

Passer d'un livre de Frank Henry à un livre de Philippe Delerm, c'est étonnant, c'est particulier, c'est comme la vie, des émotions intenses et totalement différentes, des moments de confidences et de vie, des moments de doute, de remise en question. J'ai lu le livre de Frank Henry avec un grand intérêt mais aussi avec beaucoup de réserve, et de sourires parfois. Pour des raisons totalement différentes, j'ai beaucoup de réserve à ouvrir celui de Delerm, parce qu'il s'appelle "Elle marchait sur un fil" et comme le dit la quatrième de... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 17:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]