dimanche 13 juillet 2014

dimanche de Juillet

  Il pleut, des tonnes d'eau depuis ce matin, et pourtant la lumière est belle Alors je fais des cartons, des cartons, j'ai rangé tous mes cds, dvds et tous mes livres, ça fait vide, mais ils sont prêts à me suivre Nala a décidé de se cacher dans un placard   et les papillons...       Après la pluie, le beau temps  
Posté par fragile Fanou à 16:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 10 juillet 2014

Tu me manques

Tu es parti depuis deux jours et tu me manques, tu as creusé un trou béant dans mon quotidien pourtant bien rempli, je ne sais comment tu as fait pour me manquer autant en si peu de temps, toi qui disparait parfois pendant des jours et dont j'attends régulièrement la venue. Deux jours et j'ai le coeur qui manque de battement. Mon ami si cher, mon indispensable  
Posté par fragile Fanou à 00:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 10 juillet 2014

Il pleut

Paris, il pleut, il fait gris et froid , un temps à se blottir, un temps à s'enrouler dans un canapé, à écouter de la musique en mangeant des douceurs sucrées-salées. Tendresse, douceur et recherche de petits plaisirs (et grands pourquoi pas) Mais seule il fait juste un temps à être maussade Et ça... je ne suis pas d'accord Alors il fait un temps à ouvrir la petite fabrique d'espoirs, à faire des plans pour la nouvelle maison, à bouger les meubles, à traquer les idées déco, à faire les cartons, à imaginer les tableaux et dessins... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 00:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 8 juillet 2014

Le temps passe

Ce matin, hasards de lecture du cd dans ma voiture sur le chemin du bureau : La cinquantaine Yves Jamait http://youtu.be/5khDC0TvnFk Limites Guilam http://youtu.be/Jpk0cf-T6kQ Petit matin plus vieux Pascal Rinaldi http://www.deezer.com/track/976645   Un message derrière tout ça??? je répondrais ceci  
Posté par fragile Fanou à 11:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 5 juillet 2014

Christophe Marozzi

Je viens d'apprendre le décès de Christophe Marozzi, on ne se connaissait pas sauf pour l'avoir vu des dizaines de fois sur scène accompagnant Yves Jamait, il faisait partie de mes amis FB mais nous nous étions un peu fachés parce qu'il lançait des invectives contre Yves Jamait qui avait choisi de ne pas l'emmener dans sa nouvelle tournée. Je n'avais pas compris sa blessure, nous n'avions pas discuté plus profondément. Je ne connais pas les raisons qui l'ont poussé à partir mais je me dis que je ne suis pas la seule à ne pas avoir... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 09:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 2 juillet 2014

messages inutiles

Des messages, des petits mots lancés vers les autres, sans se voir, sans savoir où et quand et même s'ils seront lus. Sans réponse, sans accusé de réception ou juste lus mais pas reconnus, pas de certitude. Tant de communication pour finalement une grande solitude, une incertitude permanente de la réception, l'espoir vain, "peut être n'a t-il pas reçu", peut être n'a -t-il pas vu? peut être que sa connexion ne marche pas, peut être qu'elle m'a répondu mais que je n'ai pas reçu. Des bouteilles à la mer qui flottent sans échouer, qui... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 00:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 30 juin 2014

Fragile aussi

j'écoute l'EP en boucle, j'aime les chansons, la pochette de l'album, les textes, le concept et bien sûr le nom du groupe.  
Posté par fragile Fanou à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 29 juin 2014

Déménagement

J'ai attaqué le tri et les premiers cartons, pour le tri j'ai commencé par les vêtements pour les cartons par mes cds et hop 6 cartons Je vais encore profiter à fond de cette maison que j'aime Allez un avant goût de la nouvelle maison? Je vais devoir apprendre à soigner les arbres fruitiers, il y a des mirabelles, des groseilles et des noisettes et la petite porte au fond sur la photo en dessous et bien donne sur un petit cours d'eau
Posté par fragile Fanou à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 26 juin 2014

Aujourd'hui sera fragile et lumineux

C'est le titre d'un spectacle, c'est un titre qui me plait, qui me va bien, il parle de la condition de chacun , il raconte un parcours, des parcours. Prenant comme fil d’Ariane, " Desiderata" le poème de Max Erhmann, Gille Crépin et Hervé Loche explorent quelques destinées remarquables. Dès leur naissance, les êtres humains sont confrontés à la fragilité de leur condition. Divers chemins s’ouvrent à eux et ils font des choix, sans être certains que ceux-ci ne sont pas des illusions. Pendant cette traversée d’équilibriste,... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 14:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 26 juin 2014

Ludovic Florent

Ses photos me touchent, j'y trouve une infinie sensualité et à la fois une fragilité qui m'émeut, une tendresse et en même temps comme un besoin d'expression, un cri tendre et sensuel, parce qu'autant je ressens cette douceur et cette "sexualité" autant je ressens un cri, un message qui arrive à moi.   http://www.ludovicflorent.fr/
Posté par fragile Fanou à 11:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :