mardi 1 juillet 2008

Cadeau

Vous savez de quoi j'ai envie? Vous voulez me faire un cadeau? C'est quelquechose de très simple et de très difficile à la fois. Ouvrez grand vos bras, laissez moi me blottir dedans, ne posez pas de question, refermez l'un d'entre eux sur moi, et faites ce que vous voulez à côté. Vous ne risquez rien, juste un peu d'eau salé et de mascara sur votre tee-shirt, en ce moment j'ai les yeux qui débordent. Oui juste un câlin, pour de vrai, sans rien de plus même pas un mot.
Posté par fragile Fanou à 12:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 1 juillet 2008

Lucidité?

Silence de P. Maréchal Je me sens un grand vague à l'âme, une grande détresse, certainement que malgré ma détermination, j'ai peur, même si je ne le montrerai pas. Peur de quoi? Essentiellement de moi et de cette étrange lucidité qui m'empêche de rêver, de m'aérer. Elle est sans doute nécessaire, le virage que je prends est important et la route longue et difficile, alors il faut bien choisir ceux qui la borderont. Je ne dois plus laisser mon coeur me guider, ne plus le laisser décider. De toutes façons mon coeur... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 11:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 1 juillet 2008

Libre.............

H Godec dit "Le prix de la liberté, c'est la solitude" Avant j'étais seule et enchainée, aujourd'hui je serai seule et libre. J'ai déjà gagné quelquechose non? Mais Saint Exupéry lui précise: "Ce n'est point être libre que de n'être pas" Alors je serai seule et je deviendrai Ensuite je serai seule et moi. Vaste programme......... (oui aujourd'hui je serai, c'est mon nouveau temps de conjugaison, et c'est moi qui écrit donc ........)
Posté par fragile Fanou à 11:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 29 juin 2008

Roses et Gypsophile

Je sais que j'ai un caractère difficile surtout depuis quelques temps mais parfois des choses toutes simples me donnent le sourire comme le bouquet de roses du jardin que j'ai fait agrémenté de gypsophile. Mes deux pieds de Gypsophile ont fleuri, j'ai mis des années avant d'obtenir qu'ils poussent et enfin ce brouillard blanc au milieu de mes rosiers me donne le sourire.Comme quoi parfois c'est simple, comme une invitation à dîner qui me met en joie.Oui je sais l'inverse est vrai aussi le moindre écueil et je pleure.Mais aujourd'hui... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 27 juin 2008

Jouer avec ses défauts

Egoïste, je n'aime que toi Egocentrique, je ne vois que par toi Inattentive, je ne pense qu'à toi Interessée, je donne tout pour toi Juste envie de jouer avec les mots, j'avais écrit sur mon cahier des défauts et puis les mots sont venus comme ça et je me suis amusée avec.
Posté par fragile Fanou à 16:27 - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 27 juin 2008

La réalité?

Comme un ballon dont on lache la ficelle, mon âme vagabonde dans les rêves et l'irréel. J'ai beau ancrer mes deux pieds dans le sol, elle m'échappe, prend le moindre prétexte pour s'envoler encore plus haut, encore plus loin et me narguer encore. J'ai beau tout faire pour être concrête, pour coller à cette réalité que je dois assumer, la voilà qui gambade à la moindre lueur, au moindre rayon de soleil, sournoise comme elle est même d'un nuage elle fait un voilier, d'un regard bleu pâle un océan où nager, d'une mèche brune, un... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 09:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 26 juin 2008

Automne

Gaena Oui je sais c'est l'été, mais ce matin au bureau, je trouve une invitation pour aller voir un spectacle qui s'appelle: "j'ai le coeur plein de feuilles mortes" adapté du Journal de Jules Renard J'ai souri et je me suis dit et bien voilà, ça doit être ça.On est en été, j'ai une angine et le coeur plein de feuilles mortes, si je me mettais au diapason avec la saion et que je faisais un grand nettoyage de printemps. Mince encore un décalage?  et bien oui, on n'est plus à ça près.
Posté par fragile Fanou à 10:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 26 juin 2008

?????

Après une nuit agitée de fièvre et un réveil à l'aube pour conduire mon Aurore, l'angoisse m'a saisie, d'énormes doutes... Et si ........ je me trompais? Et si ........tout n'était qu'illusion? Et si ........mes choix étaient les mauvais? Et si.........c'était moi le problème? Et si ........ceux que......... Je sais (enfin je crois) je vous entends déjà, les erreurs, il faut en faire, les doutes c'est sain, les questions servent à avancer Oui mais......... Non, rien Ou alors............. ... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 10:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 25 juin 2008

J'ai reçu ce cadeau

A toi ces vers enfin... Posté le 25.06.2008 par loukristie A toi ces vers enfin, au serment que j’ai fait De t’ouvrir grand les bras et d’être là toujours, À toi l’amie fragile au cœur insatisfait, Sous tes voiles de silence, je devine tour à tour Les passions fauves cachées sous les touches du portrait. Tu veux ton cœur  qui bat, les émotions intenses, Et puis quand tu les as, tu en perds la cadence… Mêlant larmes et sourires, tes intimes témoignages Sont les silhouettes étranges de tes envies... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 19:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 25 juin 2008

Droit

Ceux à qui j'ai déjà raconté cette histoire vont croire que je radote mais j'ai envie d'en parler ici.Je me suis prêtée à un test sur l'utilisation des hémisphères du cerveau.Il faut savoir que notre civilisation privilégie l'utilisation du cerveau gauche qui gère le temps, le langage, le calcul, la pensée analytique, les savoir-faire, les procédures. Bref, tout ce qui rassure... Il est le siège des affects positifs. Ne serait-ce que dans le sens de notre écriture, de gauche à droite, cet hémisphère est sollicité, et notre forme... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 14:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]