Je lis en ce moment "les mots que j'aime" la collection de Philippe Delerm

Alors je me suis dit que je chercherai les miens pas tous d'un coup, ceux qui me raconteront, ceux du moment quand cela me viendra, ceux profonds dont je ne me passe pas, ceux qui résonnent tellement forts.

Le premier qui me vient

Filles

 

Mes filles, j'écris filles et non enfants parce que c'est ainsi que je les définis, mes filles.

Aurore, ma puce, mon soleil qui a fait de moi une maman

Angélique, ma crevette, mon ange, qui m'a appris que l'amour se multiplie

Celle que j'appellerai ici Amandine même si elle devait s'appeler Manon, ma blessure qui m'a réunie avec moi.

Elles sont une partie de moi, une partie de ma vie, de mon coeur.

Je leur ai donné et je continue et continuerai tout ce que je peux de mon âme, de ce qui est bon en moi. 

Elles ont fait de moi ce que je suis 

Nous trois, la quatrième s'est échappée, c'est un lien indestructible, indéfectible, tellement présent, tellement fort sans être je l'espère envahissant.

Chacune notre vie mais toujours dans les pensées, les unes des autres, nos vies se croisent, se mélangent sans cesse.

Nos âmes reliées par l'amour.

Merci mes filles.