Le courage d'être soi, c'est ce que je lis en ce moment, ce n'est pas un livre à lire comme un roman mais je lis des passages, j'apprends des choses, j'essaie d'en appliquer d'autres, parfois je me retrouve, parfois non.

Ce matin je suis tombée sur un passage qui me parle plus qu'un autre même si ma situation est un peu différente puisqu'elle n'est pas venue au monde mais...

"Il est venu au monde

et je l'ai perdu avant même de le rencontrer"

s'est lamentée cette femme.

Je n'ai pas su lui répondre, à cette époque,

ce que j'ai découvert depuis et que je sais aujourd'hui.

Que certains bébésn certains enfants se "donnent la liberté" d'apparaitre, de seulement apparaitre dans la vie, pour insuffler l'envie à l'un de leurs parents de naître enfin ou d'accéder à plus de vie dans leur existence.

Certains enfants sont de passage pour montrer à l'un ou l'autre de leurs géniteurs un chemin, pour témoigner d'un choix de vie à faire.

Certains enfants, par leur mort subite, invitent...leurs parents à oser un changement qu'ils n'avaient pu envisager jusqu'alors.

Certains enfants ont ce pouvoir de dire par leur présence furtive et fugitive et leur disparition brutale:

"Ose ta vie, toi seul la vivras."

Nous pouvons ainsi écouter et entendre le message secret envoyé par ces enfants dont la présence si éphémère nous blesse à jamais si nous restons sourds à leur message d'espoir.

J'ai mis du temps mais j'ai écouté et entendu ce message et j'y crois aujourd'hui