dimanche 21 août 2016

Quel paradoxe

Passer des heures devant sa penderie, puis son miroir, essayer une , deux puis trois tenues, revenir à la première. Choisir avec soin la robe qui lui plaira avec dans la tête, ne nous le cachons pas: "Dans laquelle me trouvera-t-il assez sexy pour n'avoir qu'une envie me l'enlever"  
Posté par fragile Fanou à 00:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]