samedi 19 mars 2016

Lettres à l'inconnue

"Je puis bien écrire encore puisque c'est ma dernière lettre. Mais j'écris couché et mes lignes s'en vont de travers, comme si j'avais bu: je n'ai bu qu'un peu de chagrin. Ca m'ennuie que mon chagrin même soit abîmé. Mais pour tous, la vie est difficile. Je ne vous en aurais pas voulu. Je vous en ai voulu de me laisser attendre, et non pas de n'être pas venue. C'est le moins joli de mes souvenirs. Il ne fallait pas abîmer mes souvenirs. Je voudrais effacer ça. Il me faut un autre dernier souvenir..." Antoine de Saint Exupéry
Posté par fragile Fanou à 00:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]