2015 n'a pas tenue ses promesses, elle avait commencé avec un drame national mais elle avait pour moi un sourire plein d'espoirs, une rencontre enfin!!!

Puis elle a fui, elle a trainé des moments sans saveur, des larmes, beaucoup de larmes, elle a aussi mis dans mes yeux des tas d'étoiles et de moments

artistiques magnifiques, des projets qui rendent le coeur battant et l'envie de s'investir. 

Des déceptions, beaucoup, trop. Des pardons aussi.

Elle me révèle chaque jour un peu plus mais comme les autres sur ce chemin que je dois vivre en courant parce que j'ai perdu trop de temps.

Elle s'achève dans le drame, les larmes mais aussi dans des arbres qui se plantent, dans des rencontres nouvelles, dans des projets à vivre.

Elle a comme chaque année son lot de disparus, c'est en apprenant tout à l'heure la mort de Jacques Rampal, que j' ai eu envie de poser ces quelques

mots, je ne le connaissais pas mais je connaissais ses écrits, ces pièces de théâtre et il faisait partie des gens dont je me dis j'aimerai le rencontrer.

Ca ne se fera pas  mais cela me fait réfléchir, au lieu de dire, cet artiste, cet auteur, cet acteur, ce musicien, j'aimerai le rencontrer au delà de son oeuvre

pour échanger sur son inspiration, sa manière d'écrire ou de jouer, si j'allais au devant ou tout du moins si je leur posais mes quelques questions avant...

Monsieur Rampal, merci pour vos écrits, votre travail et comme je ne vous dirai jamais Bonjour, sauf à travers vos oeuvres.

Je vous dis au revoir et j'aurai aimé vous rencontrer.

Photo_8006