Tiens il y avait longtemps

Oh pas tant que ça, Lilian il est toujours un peu là, et ce soir, il était plus que là, à l'écriture, à la mise en scène et au jeu.

Il est question d'une échelle de Glasgow, en tous cas mon coeur il a plutôt pris un ascenseur et pas qu'une fois!!! Et que je monte et que je descends et que je palpite et que je me cache, et que je m'élance et que je me blesse et que je m'espère et que je me désespère.

Je pense que chacun à un moment a cru entendre parler de lui, de son histoire, de ses histoires peut être même.

J'en ressors avec le coeur qui bat la chamade, le sourire aux lèvres et des larmes plein les yeux.

Merci Lilian, merci mille fois.

Une pièce écrite et mise en scène par Lilian Lloyd
Avec Sonia Bhé, Aurèle Dauverchain, Clarisse Fontaine, Marine Guyon, Lilian Lloyd, et Alex Metzinger

Ils sont six personnages à partager le même coma depuis des semaines, des mois.

Certains y sont bien, d'autres rêvent de revenir à la surface en remontant cette fameuse échelle de Glasgow, qui sert à mesurer la profondeur d'un coma.

Le seul moyen pour eux de retourner "là-haut", c'est de s'aimer. Alors, ils vont s'exécuter, en s'abandonnant au plus beau sentiment...