lundi 21 septembre 2015

absents

J'ai passé l'hiver En attendant un mot C'est comme le désert Sans une goutte d'eau La barque à  l'envers Posée sur les tréteaux On voit au travers Elle sert aux oiseaux J'ai vu le printemps Descendre l'horizon Les bêtes et les gens Sortir des maisons Les oiseaux chanter Sans qu'on sache pourquoi Et j'étais toujours Sans nouvelles de toi Autour des maisons Un autre été flamboie Quelques oisillons S'envolent déjà  Fragiles flocons Face à  l'apesanteur Dans le bleu profond Des grandes chaleurs ... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 22:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]