doucement à la chaleur de la famille, Olivier et Valérie sont venus passer le week end, la famille fait un doux cocon, Josette arrive tout à l'heure, marché ce matin pour distribuer le programme du théâtre, puis commande de mes nouvelles lunettes, qui viendront de Pézenas et ça ma va.

On est en famille, tout en douceur, Pascale arrivera la semaine suivante et le soleil radieux, la piscine, les confidences, on s'est vu cet hiver, au printemps aussi mais on a des tas de choses à remettre en perspective, on reprend les conversations laissées en plan, on se regarde, on prend des souvenirs pour les temps où nous sommes loin les uns des autres.

Que ce midi me réchauffe, malgré les aléas de santé de papa, malgré mes pensées qui parfois s'évadent vers Patricia, malgré mon coeur qui s'égratigne toujours du manque de vous.

Je m'apaise et me ressource, dès mardi les choses rentreront dans l'ordre pour papa, et les vacances pourront commencer vraiment.

 

déguisé en feuille

protégé

solidaire