Cela faisait longtemps que j'attendais cette rencontre artistique, les chansons de Pascal Rinaldi tournent en boucle dans mon téléphone, mon ordi, ma voiture et aujourd'hui enfin je le voyais sur scène, je prenais le risque de le faire découvrir au public de ma salle, risque est un bien grand mot, je n'avais pas de doute sur la rencontre.

Ce concert m'a beaucoup émue, j'en dis merci à Pascal et à Hervé qui l'accompagnait à la guitare et à la voix.

Un moment trop court, un instant dont je ressors émue et triste que cela soit déjà fini, que l'on se sépare aussi vite, que chacun reprenne sa route; que chacun oublie l'autre, enfin pas tout à fait il me reste les chansons, et au prochain album peut être un autre concert.

On se croisera peut être à nouveau, mais les belles rencontres comme ça sont beaucoup trop courtes, beaucoup trop rapides, beaucoup trop superficielles et pourtant intenses, un beau partage, les yeux des gens qui brillent en sortant qui disent combien ils ont aimé, combien ils ont été émus. Maintenant ils pourront dire "je connais Pascal Rinaldi" vous devriez écouter.

Mon rôle de passerelle entre l'artiste et le public  est réussi, j'en suis heureuse, alors pourquoi je me sens triste?

1238317_10202523478380966_221548963_nPhoto prise pendant les balances