dimanche 29 décembre 2013

Elle me colle à la peau cette chanson

J'ai dû passer du zinc à la porcelaine Mais j'me sens à l'étroit dans mon corps sage J'ai du mal à perdre quelques habitudes Qui m'ont graissé les veines et chiffonné la peau J'ai le contre-coup de mes nuits contrariées Et de ces semaines immenses dans lesquelles je me noie Mes bonnes intentions n'y changeront rien Et pourtant leur absence semble bien pénible Et je suis fatigué de ces immersions A peu près folles mais sans joie J'ai déjà perdu un peu de couleurs Un peu de fraîcheur par endroits... J'ai trop souvent pleuré des mains... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 22:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]