Je n'arrive plus à dire, les mots se forment par petites phrases dans ma tête et s'échappent, je n'arrive plus à exprimer, je me sers des mots des autres, des images des autres et je me tais, j'enfle de cette inexpression, je retiens tout, l'espoir comme la colère, la joie comme la tristesse. Il me reste encore les larmes même si elles ne font pas de bruit, elles disent l'émotion, l'émoi, la peur, l'angoisse et bien sûr ce qu'elles savent faire de mieux mon désarroi.

Je ne comprends pas, je e sais pas où et comment le blocage est venu, je prends chaque jour mon cahier, j'ouvre la page de ce blog et rien, pas de mot, pas de cri, pas de moyen de dire.

Je me tais et pourtant cela m'étouffe, même raconter m'est difficile.

Ca fait mal le silence, rien n'y répond que le silence lui même.

Alors j'écoute des chansons, je les utilise mais aucune ne peut vraiment dire tout ce que j'ai à dire...

Il en faudrait plusieurs et les imbriquer.

Je lis aussi mais je ne suis pas concernée, je vais voir des spectacles, je souris au gens, je m'investis toujours mais l'envie de dire, de crier, de sentir me manque, heureusement l'émotion est intacte, je sais aimer, je sais écouter, je sais sentir venir les larmes qui montent pour dire "je n'ai pas envie que tu partes" mais devant l'au revoir je dis quoi? "à bientôt" et je pleure et je maquille mes yeux en noir charbon pour m'empêcher de pleurer à nouveau, pour faire attention au maquillage.

Je "pleux" à l'intérieur, j'"orage" du dedans, je crie en silence, les mots sont tout petits , isolés sans suite

Pourquoi?

Moi

Vivre

Sans suite, sans s'assembler ils ne servent à rien, qu'à pleuvoir.......

Alors ne m'en veuillez pas si je n'écris pas c'est que je n'y arrive pas.

Je pleux