Allez lire ce texte de Lilian, passez sur son blog et laissez vous envahir par sa sensibilité.

"Il y aurait tant à dire de ce premier rendez-vous au centre de détention de Muret… Je n’en retiens qu’une émotion, celle, en voyant la porte se refermer derrière moi, à la sortie de l’atelier, que je suis dehors. Dehors et sans voix. Pour rire nous dirons, je me suis filmé avant et après. J’ai pris cinq ans entre les deux. Et pourtant, Dieu sait que je n’ai pas envie de faire de l’humour. J’écris, je crois, ce billet, sous le coup encore de cette émotion............"

http://lilianlloyd.wordpress.com/

271880_2183735920841_1470282566_32474062_5245892_o