samedi 19 novembre 2011

sans lui

Qui console des larmes faites par celui qui les sèche d'habitude   Quand on perd un ami Parce qu’il ne l’était pas Ou qu’il n’a pas compris Ce que l’on dit si bas   Quand on perd un ami Parce qu’il ne l’était pas C’est un cœur qui se brise En larmes quand il bat   Quand on pense former un Mais que l’on est multiple On se retrouve unique Encore plus démuni   Au moment du partage Tu t’arraches à mon ame Déchirant au passage Un cœur de ta lame   Tu te retrouves libre Je me retrouve seule ... [Lire la suite]
Posté par fragile Fanou à 12:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]