D’un chagrin, j’ai fait un repos
Au coin de moi, je nous regarde
Et on a tout pour être beau
Même si le temps nous retarde
Humain, c’est joli après tout
On travaillera nos rencontres
Pour unir les sages et les fous
Lire la même heure sur nos montres
Alors c’est rien, c’est la fatigue
Si on a peur encore du noir
Si on se cache, si on s’endigue
Dès demain, on retournera voir
On peut bien pleurer dans nos bras
Hier on se serrait les poings
J’ai pas senti qu’il faisait froid
Je reviens vite les copains
C’est pas la fin, c’est une pause
J’ai toujours eu envie des autres
De sourire à celui qui ose
De fou rire au moindre des nôtres
C’est juste casser la gueule au monde
Je sais on fait jamais assez
Je sais on en a bouffé de l’immonde
Et puis après ça va passer
Laissez vos lumières allumées
J’ai besoin de vous souvenir
Et si ce soir je vais pleurer
Ben demain je va revenir