bernard_giraudeaubaudelaire1

Aujourd'hui  grand jour de préparation des vacances, tout d'abord les courses pour que les enfants et la ménagerie ne manquent de rien pendant mon absence, puis à l'attaque de la valise, les vêtements, une bonne heure à chercher les paréos tellement bien rangés que je ne savais plus où, repassage et rangement. Il manque encore un jean et deux ou trois bricoles et elle parait déjà bien pleine, on tassera comme d'habitude.
Alors ne rien oublier: les chargeurs divers et variés, mes cahiers, mon fétiche qui voyage toujours avec moi depuis que j'ai 12 ans et voilà un moment toujours délicat, quel écrivain part en vacances avec moi, à qui vais-je confier mon évasion au bord de la piscine, mes réflexions le soir entre chien et loup.
Une impulsion me saisit je passerai cet été avec Baudelaire, il me suit depuis tellement longtemps, je ne suis même pas sure que "les fleurs du mal" supportent un nouveau voyage, et puis je partirai aussi avec Bernard Giraudeau parce que sur une envie j'ai acheté un de ses livres sans savoir si j'aimerai moi la casanière partir en voyage avec lui.
Je fais une pause thé et je découvre avec stupéfaction que Bernard Giraudeau n'est plus, du coup emmener son livre me parait différent.
Bernard si tu croises Baudelaire dis lui que vous voyagez côté à côté lundi.

giraudeaufleurs_du_mal_fac_simile