oreiller_mary_faure

http://www.mary-faure.eu/index.html


Mon estomac forme une boule qui bloque ma respiration. L'angoisse sourde, les mots me manquent, mes nerfs se tendent.
J'ai une fâcheuse tendance à l'immobilisme, comme il est doux de ne rien changer à une situation non pas confortable mais connue, décodée.
Fermer les volets et rester au chaud, se cacher sous la couette et regarder la neige tomber.
Je tourne et retourne tout dans ma tête, tellement de choses à faire, tellement de choses à dire, tellement de luttes pour obtenir ce que je désire.
Heu qu'est ce que je désire vraiment?
Mais?? et oui toujours ce mais...
Ce mais qui bouscule toutes mes certitudes (j'en ai??), ce mais que viennent m'opposer les autres, ce mais qui dit le contraire de ce que j'ai dit il y a une heure.
Comme je le disais à Dove, il fait un temps à rester sous la couette ....................... mais..................mon oreiller n'a aucune conversation, alors je me lève et puis j'ai rendez vous  entre ici et ailleurs (on a le droit de rêver non??)