aphasie

Je reçois ce matin un mail de la compagnie E-GO, annonçant le spectacle APHASIE, j'aime la danse hip-hop, elle est forte et intense, l'histoire d'Eric Mezino, directeur artistique et chorégraphe de la compagnie l'est aussi mais ce qui m'a interpelé c'est le texte de présentation du spectacle.

Chaque être est une prison et il faut toujours s'amputer d'une part de soi-même pour réussir à vivre dans la fatras du monde. Raison pour laquelle nous glissons parfois, malgré nous, vers un monde d'aphasiques où chacun choisit d'être la prison de lui-même. Jusqu'à ce que quelque part, brille la petite lumière de l'autre qui va de nouveau nous entrouvrir les portes d'une liberté possible. Ejectés d'un ventre maternel dans la communauté des humains, nous sommes tous uniques et différents, identiques à un puzzle qui va se construire au fil des ans avec de multiples pièces apportées tant par nous même que par ceux avec qui nous allons partager notre voyage sur terre.

Nopus nous trouvons tous, à chaque jour de notre vie, confrontés aux mêmes questions:

comment parvenir à accepter autrui sans se vider de soi? Comment recevoir l'autre sans le vider de lui même?

Nietzsche l'a résumé en une formule: "Deviens qui tu es". Alors, afin de devenir qui nous sommes, nous avons inventé quelques verbes:communiquer, parler, partager, transmettre, donner. Mais ce n'est jamais si simple car notre part animale nous pousse au rapport de force et nos différences écorchent notre égo........."

http://www.compagnie-ego.org/