J'ai versé tant de larmes
et cherché tant de nuit
A consoler vos âmes
à chasser votre ennui

A retrouver en vous
ces morceaux qui manquaient
pour bâtir avec vous
l'être qui s'égarait

Aujourd'hui sur le chemin
vous êtes repartis
laissant dans mes mains
mon vide et mon ennui

Il aurait suffi de si peu, continuez les poèmes à distance et sans risque, m'associer à un de tes projet, ne pas me préférer une photo.....
J'étais prête pour avancer, j'étais debout, j'entrais dans le rêve éveillée, trois souhaits si petits, il y a deux jours, des envies à réaliser vite, mon sourire.