Dans le livre de nouvelles que j'ai dévoré comme d'habitude, Philippe Delerm a une phrase qui m'a interpellée

"On peut tromper une femme, un homme. Mais qu'en est-il d'être infidèle à sa propre vie?

C'est quoi être infidèle à sa propre vie, oublier ses valeurs essentielles? Etre infidèle à soi-même?
S'égarer dans des chemins? Se tromper de destination?

Je pense qu'on l'est tous à un moment ou à un autre non? On s'accommode de situations que l'on disait ne pouvoir accepter, on se maudit, on se rabaisse, on s'affaiblit,  on laisse la raison prendre la place du coeur.
J'ai du mal à saisir cette phrase même si je sais qu'elle détient une vérité, qu'elle me parle alors pourquoi ce blocage, j'ai peur de découvrir quoi??
Vous en dites quoi??