chenille

Il y a maintenant une dizaine d'années que je m'entends crier à l'intérieur, que je m'entends avoir peur, peur de ce moment où il faudra bien que je me mette à me parler, à me regarder en face, à naître enfin, à exister. J'ai bien pensé continuer à me cacher, m'enfoncer au plus profond de moi même, enfin non de cette autre que tout le monde connaît et que l'on appelle Fabienne. Mais Amandine n'est pas venue rejoindre Aurore et Angélique pour que je puisse à nouveau transmettre mon intime moi. Le face à face est devenu inévitable. Après bien des errances, bien des tentatives de sortir, de me cacher, de parler, de me taire, de hurler, de crier, d'écrire, enfin bref d'exister, j'ai craqué.

Petit à petit et avec l'aide du vieil élégant, j'ai batti un projet de rencontre entre moi et moi et j'ai créé un bout de moi sur le net, elle s'appelle Fragile et elle vit à 200 à l'heure des émotions pas toujours controlées, pas toujours cohérentes. Elle me permet (tout en étant cachée derrière un avatar que je trouve plutôt attirant et plutôt ressemblant à mes années de jeunesse), d'être ce que je suis réellement, une boule d'émotions, de tendresse, de passion, de générosité, d'envie, de maladresse, d'illogisme, de jalousie, de bêtise.......

cocon

Mais elle ne suffit pas, j'ai donc ouvert ce blog et je vous ai livré Fanou, ça fait beaucoup de monde tout ça, ça fait plein de petits morceaux. Pour recoller tout ça, j'ai décidé d'écrire en plongeant dans mes souvenirs, en racontant une histoire, j'ai commencé à le faire doucement

Dois-je livrer ici les pages que je noircis, je le crois. On verra........

isabelle_femelle

http://home.datacomm.ch/insects/lepidoptera/isabellae.htm

l'illustration par le papillon isabelle n'est pas fortuite (http://www.ceillac.com/isabelle.htm )