il_faut_se_mefier_des_mots

Crédit photo : http://web-tourisme.net/tc/b-cazaux/

Je n'arrive plus à écrire, j'ai du mal à lire, les mots m'échappent, me manquent. J'ose à peine les dire, ou alors en face à face, en confidence, en échanges très privilégiés.

J'ai énormément déversé, énormément donné, j'ai beaucoup reçu mais je me suis fait mal encore et toujours.

Hier un ami est parti, je n'ai pas pu lui dire mes larmes et ma peur de l'abandon, un autre me délaisse mais il ne saura rien de mon désarroi.

Pourtant je ne perds pas le contact, je parle encore mais à demi mot, comme si à force de trop donner, à force de m'exprimer j'apprenais la mesure, la retenue.

Bien ou mal? je n'en sais rien et peu importe. J'écoute et je tends la main, j'observe, je donne mon attention.

Je crois juste que j'ai peur, peur de souffrir, peur de ne pas être entendue, d'être incomprise, peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir.

La peur rend muet? peut être en tous cas elle rend prudent. Moi ? prudente? Non, retenue est plus juste, cachée encore mieux.