Cette nuit je t'ai serré si fort

Que mes bras en sont encore lourds

J'ai voulu t'imprimer sur mon corps

Et t'enlacer jusqu'au petit jour

Envie de ta chaleur, de ta douceur

Besoin de me rassurer, me réchauffer

Comme un pansement sur mon coeur

Merci à toi mon

....................................

oreiller

oreiller_homme