son_de_la_mer_1_

Son de la mer de Sabin Balasa (envie d'une image de sérénité pour illustrer d'autres images auraient mieux coller à ce texte mais je n'en avais pas envie je vous laisse découvrir d'autres oeuvres plus prenantes sur le site de l'artiste)

http://www.sabinbalasa.com/

Dans tout vie, dans toute décision, toute construction, le vieil élégant me l'a appris il y des pertes qui peuvent prendre des tas de formes différentes.

Certains appellent ça les dommages collatéraux.

Pour avancer il faut accepter ces pertes, elles sont normales.

Et bien je n'y arrive pas et pire je ne l'accepte pas et ce que j'accepte encore moins c'est d'être un de ces dommages dans la vie des autres.

J'ai l'impression que je m'efface, que je ne suis plus, alors que ces gens ou ces choses que j'ai perdu dans ma propre vie , je ne les ai pas effacés, ils correspondent juste à un moment qu'il faut parfois abandonner pour passer à autre chose.

Oui je comprends ça, oui je le sais maintenant il me faut l'accepter, l'assimiler.

Vous voyez Monsieur le vieil élégant, j'avance.

Savoir renoncer sans se détruire, savoir faire le tri, j'apprends mais cela ne se fait pas sans souffrance.