Hier j'ai discuté avec des amis virtuels de mes états d'âme et mes angoisses.
Oui je suis d'accord, je sais mieux donner que recevoir, mon coeur s'emballe et il est déraisonnable et puis au moment où l'on m'approche, je détale.
Alors il me faut du temps et c'est trop tard dans ce monde qui va tellement vite.
Alors ce matin j'ai écrit un texte en pensant à 2 ou 3 d'entre vous, vous vous reconnaitrez sans doute, ce qui me fait sourire c'est qu'il y en a un qui ne s'imagine même pas faire partie de tout cela et c'est tant mieux pour moi.
J'ai déjà fait la même erreur trois fois, je vais peut être enfin apprendre, deux sont devenus des amitiés, la troisième est toujours en équilibre précaire.
Allez promis, je transformerai mes larmes en pluie d'étoiles comme la pluie de la chanson Fragile, je construirai, je mettrai toute mon ardeur ailleurs, tout dans le don sans rien demander en échange, juste apprendre à recevoir ce que l'on me donne.
Bon je vais bâtir quoi, comment? Donnez moi un peu de temps.
Je ferme un peu les vannes mais je serai fidèle vous pourrez toujours compter sur moi.
J'ai beaucoup à construire, tout d'abord à consolider et encore tellement à découvrir....
Si le coeur vous en dit vous pouvez m'"accompagner........

Allez d'accord je l'avoue
Je suis comme tout le monde
J'ai envie de rencontrer l'amour
Mais bien souvent je me trompe

Et puis j'ai besoin de temps
De voir venir les sentiments
Même si mon coeur s'emballe déjà
Je ne veux pas d'histoire qui en reste là

Alors bien sûr je joue la bonne copine
Celle a qui on dit tout
Qui ne pose presque pas de problème
Mais pas celle à qui on dit je t'aime

Evidemment c'est de ma faute
Parce que je me cache, je mens
En attendant tu en aimes d'autres
Et je maquille mes sentiments

Je t'ai dit je t'aime
Pas de ça entre nous
Nous c'est différent c'est tout
Nous c'est autrement que l'on s'aime

Bien sûr je sais je ne suis pas toujours drôle
Des mélodrames, du spleen, des larmes
J'essaie pourtant de bien jouer mon rôle
je suis l'amie sans faille que jamais rien ne désarme