Je suis une lectrice avide, il me faut toujours quelquechose à lire, à dévorer.
Aujourd'hui en faisant le tour de l'Espace Culturel dont je suis une fidèle cliente, je cherchais un livre que je n'ai pas trouvé. Mais je me suis arrêtée sur deux autres: L'un parce que son titre a retenu mon attention, l'autre parce qu'il semblait tout doux.


CHAQUE JOUR EST UN ARBRE QUI TOMBE
Gabrielle WITTKOP

"Le dernier jour fut gris et rose, d'un gris d'ombre plate, d'un rose chancreux. L'année, minime fragment temporel, est aintenant éparpillée en un mouvement centrifuge d'étoile, en un motif qui ne peut être saisi que par la force de sa propre dispersion.

1er janvier. Chaque jour est un arbre qui tombe. Comme si ma voix m'avait éveillé par ces mots. Ma propre voix, celle qui clame dans les ivresses et chuchote dans les agonies. Chaque jour est un arbre qui tombe. Et j'ai vu le déclin du jour et la chute de l'arbre....


PETIT ELOGE DE LA DOUCEUR
Stéphane AUDEGUY

"j'entends déjà ricaner les cyniques, les habiles, les réalistes, tous les petits malins à qui on ne la fait pas et qui vont dire: la douceur, combien de divisions?.
S'il faut défendre la douceur, c'est contre ces faibles-là, parce qu'ils sont les plus nombreux, et partant les plus forts.
Mais comment la défendrons-nous? On n'imagine pas un "manifeste", ni même "un traité de la douceur": trop de bruit, trop de gestes.
L'éloge ici convient, qui fera un livre aux contours incertains, mais que la gaité continûment inspiré; je ne sache pas qu'elle exclue la fermeté, ou la force."



Je vous dirai lorsque je les aurai lu, s'ils m'ont parlé, je ne vous conseillerai pas de les lire ou de ne pas les lire, le rapport du lecteur et du livre est tellement particulier que je ne peux pas savoir si un livre dans lequel je vais puiser des tas de choses pourra retenir votre attention.
C'est comme les chansons, lorsque je travaille l'interprétation avec un artiste, on analyse parfois le pourquoi d'une chanson, à qui elle s'adresse, ce qu'elle raconte pour qu'il puisse y retrouver l'émotion de l'écriture ou sa propre analyse. Mais je préfère toujours ne pas savoir parce que j'y mets ce que je veux de moi, lorsque j'écoute une chanson ou lorsque je lis un texte.
Moi!!!!!!! Egocentrique!!!! Vous croyez?