Comme on lance une bouteille à la mer, je vous confie ce poème, je sais très bien pour qui je l'ai écrit, mais pas envie de le dire. Et si quelqu'un d'autre reçoit la bouteille parce qu'il en a besoin, mon coeur se ferme mais jamais aux amis, jamais à ceux qui ont besoin de moi.


Je serai la main qui se tend vers toi

Je serai le regard qui s’attache à tes pas

Un battement de cœur pour frémir avec toi

Un sourire pour éclairer ta voie


Un baiser sur tes larmes

Une caresse amicale

Un câlin pour le stress

Un élan de tendresse

 

Une minute pour t’écrire

Des heures à t’écouter

Des instants de délire

Une vie pour te donner

Mon amitié